Aller au contenu principal

E-Village

Résumé

Le projet E-Village est un dispositif basé sur les outils TIC pour rapprocher les villages et cantons de l’administration centrale.

Contexte


Le Togo s’étend sur une surface de 56 785 km² et s’étire sur environ 700 km du nord au sud. La population est estimée en 2015 à environ 7,5 millions d’habitants pour une densité de 133 hab/km². Le pays dispose de 5 régions, 387 cantons et près de 4 300 villages disséminés sur l’ensemble du territoire national.

 

60% de la population togolaise vit dans les villages, bien souvent situés dans des zones rurales ou enclavées, mal desservies par les services offerts par l’administration.

 

Pour rapprocher l’administration de ces populations,  accompagner le processus de décentralisation et permettre aux chefs de village et chefs de canton, de jouer pleinement leur rôle dans la gestion du pays, le gouvernement a décidé de mettre en place le projet E-Village.

 

Ce projet est mené conjointement par le Ministère des Postes et de l’Economie Numérique et le Ministère de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités Locales.

Description

Le projet E-Village est un dispositif qui consiste à équiper plus de 4 300 chefs de village et chefs de canton, d’un téléphone portable, d’une carte Sim et d’un crédit téléphonique mensuel. Cet ensemble est complété par une plateforme innovante de recueil permanent, d’analyse et de traitement d’informations.

 

La mise en œuvre du projet E-Village a nécessité des moyens humains et logistiques extrêmement importants ainsi qu’un dispositif de pilotage innovant. En effet, plus de soixante (60) enquêteurs et superviseurs, munis chacun d’une tablette équipée d’applications spécialisées, ont été dotés de motos et de véhicules, pour sillonner l’ensemble du territoire national, et aller à la rencontre des chefs de village sur leurs lieux de résidence pour leurs remettre les téléphones, les former à l’utilisation et recueillir des informations sur leurs identités et sur la situation socio-économique du village.

Objectifs

Les objectifs du projet sont :

 

  • de recenser tous les villages existants au Togo, de les géo-localiser, d’identifier les chefs de village et de disposer d’informations très précises sur la disponibilité des services de base (eau, électricité, téléphones, etc.) dans ces localités souvent isolées ;

 

  • de rapprocher la plus petite unité administrative du pays qu’est le village, de l’administration centrale ;

 

  • de faciliter et de renforcer la communication et les échanges d’informations entre les chefs de village, les chefs de canton, les préfets, les services d’urgence (sapeur-pompier, etc.), les services de sécurité (police, gendarmerie, etc.) ainsi que l’administration centrale basée à Lomé ;

 

  • de passer rapidement des alertes et de sécuriser le territoire ;

 

  • de recueillir et traiter en temps réeldes informations sur ces villages ;

 

  • de disposer en permanence de la situation de la couverture des réseaux de téléphonie sur l’ensemble du territoire national, de la qualité de service ; et

 

  • de diffuser périodiquement des sondages à destination de ces villages pour prendre connaissance de leurs préoccupations et de leurs besoins ainsi que pour mener des enquêtes.

Etat d'avancement

Dès avril 2016, les chefs de village et chefs de canton ont reçu leurs téléphones portables et ont été formés sur le fonctionnement du dispositif.

 

L’enquête menée lors de la remise des téléphones portables a permis de disposer de la liste exhaustive et géolocalisée des villages du Togo ainsi que la disponibilité des services sociaux de base et des besoins prioritaires exprimés par les populations locales. Ces informations sont déterminantes pour l’évaluation et la mise à jour des politiques publiques.

 

Un répertoire doté des noms et contacts de tous les chefs de village, chefs de canton et préfets du pays a été constitué pour faciliter les échanges d’informations entre ces différents acteurs du développement local.

Prochaines étapes

Pour assurer la pérennité du projet, il reste à fiabiliser la base de données collectée sur les villages, mettre en place une plateforme vocale pour la collecte d’informations auprès des villages, mettre en place une plateforme d’exploitation des données et informations collectées et mettre en place une plateforme de gestion des alertes (monitoring des alertes, notifications par SMS).

Equipe projet

Monsieur Clément AGANAHI, Assistant à maîtrise d'ouvrage (AMOA) projet AgriPME

Monsieur Armand SISSOKO, Assistant à maîtrise d'ouvrage (AMOA) projet AgriPME

Articles liés

Top