Aller au contenu principal
Ministère des Postes et de l'Economie Numérique

Stratégie d’accès aux « Haut et Très Haut Débits », aménagement numérique du territoire (ANT) et système d'information géographique

Résumé

Elaborer et mettre en œuvre une stratégie d’accès aux « Haut et Très Haut Débits » et réaliser un Schéma Directeur d’Aménagement Numérique (SDAN) du territoire avec des mesures d’accompagnement réglementaires, institutionnelles et organisationnelles.

Contexte


Dans le monde connecté du 21ème siècle, l’enjeu relatif au développement de réseaux de communications de très haut-débit est devenu central. Porteurs d’attractivité, de productivité et de modernisation, ces derniers facilitent et démocratisent l’accès à l’information, participant ainsi à la réduction de la fracture numérique et à la vulgarisation de l’accès aux TIC. De nombreux domaines, parmi lesquels le commerce, la santé, l’administration, la culture ou la santé, dépendent désormais en effet étroitement de l’usage du numérique.

 

Dans ce contexte, il est nécessaire de doter le Togo d’un cadre d’action global et cohérent. Compte tenu des multiples enjeux inhérents au déploiement des réseaux « Haut et Très Haut Débits » ainsi que de la diversité des acteurs impliqués, une réflexion préalable doit en effet être menée.

 

C’est pourquoi, une étude en collaboration avec le Cabinet International Idate a été lancée pour élaborer et mettre en œuvre une stratégie d’accès aux « Haut et Très Haut Débits » et, d’autre part, réaliser un Schéma Directeur d’Aménagement Numérique (SDAN) du territoire avec des mesures d’accompagnement réglementaires, institutionnelles et organisationnelles.

 

Cette étude menée dans le cadre du projet WARCIP-Togo.

Description

Le schéma proposé par le Cabinet IDATE est subdivisé en cinq (5) axes dont le premier est orienté sur les mesures juridiques et réglementaires à adopter dans le cadre de la mise en œuvre du SDAN.

 

Le deuxième, présente les conditions devant faciliter la gestion et le suivi des déploiements télécoms par l’administration Togolaise. Il introduit la création d’un Guichet Unique National qui aura pour mission de coordonner tous les travaux et démarches.

 

Le troisième axe propose des mesures concrètes qui permettront de doter le Togo d’infrastructures de transport et d’accès permettant de favoriser l’accès au haut-débit au plus grand nombre de personnes. Parmi ces mesures, notons l’extension du réseau E-gouv à l’ensemble du territoire togolais. Pour rappel le réseau de fibre optique E-Gouv assure l’accès à l’internet haut-débit de 560 bâtiments administratifs. Sont également à souligner les propositions concernant la construction de boucles métropolitaines dans toutes les capitales de province, l’équipement en 4G des stations de base par les opérateurs, la mise en œuvre d’une bande de fréquences dédiée pour la 4G fixe et l’appui des solutions satellites ou encore la facilitation du déploiement du FTTH.

 

L’axe suivant précise l’importance de la formation aux compétences nécessaires pour dynamiser le secteur de l’économie numérique au Togo, en particulier pour le déploiement des infrastructures de réseau et pour le développement de services et d’applications permettant de favoriser les usages.

 

Le dernier axe encourage la sensibilisation afin de stimuler l’intérêt des entreprises et du grand public pour les services numériques.

 

Pour réaliser ce document stratégique et opérationnel qui fixe les axes prioritaires du développement du haut et très haut débit, le Cabinet IDATE a rencontré 32 acteurs publics et privés intervenant à un niveau ou à un autre dans l’économie numérique au Togo. Ces entretiens ont également permis de faire un état des lieux des réseaux et services de communication électronique du pays et la cartographie de l’ensemble des données collectées.

 

Afin de pouvoir mettre à jour la cartographie de l’ensemble des données collectées  et assurer la prise en main et la continuité du projet, par des agents locaux, une formation en Système d’Information Géographique (SIG), à l’intention des acteurs du secteur numérique de l’Etat a également été organisée. Conduite par le cabinet IDATE, cette formation porte sur le logiciel de cartographie open source, QGIS.

 

Il s’agit ici de mettre en place un guichet national de Système d’Information Géographique (SIG) afin de déclarer et suivre les travaux. Le patrimoine réseaux (dont les opérateurs à l’échelle nationale) a donc été reconstitué sous SIG.  Le SIG est l’ensemble des processus qui permettent la collecte de données géographiques : leur traitement, leur analyse et leur visualisation pour une meilleure prise de décision. A terme cet outil permettra de moderniser les processus de demande d’autorisation de travaux dans le pays.

Objectifs

Les objectifs du projet sont :

  • de doter le Togo d’un cadre d’action global et cohérent concernant son aménagement haut-débit ;
  • de mettre en place un SIG performant et à jour ;
  • moderniser les processus de demande d’autorisation de travaux.

Etat d'avancement

Le Schéma Directeur d’Aménagement Numérique (SDAN) a été finalisé et adopté le 19 juillet 2017.

Prochaines étapes

Cette stratégie dégagée doit maintenant être mise en œuvre.

Point de contact

Monsieur SAKHO, Conseiller Stratégique, oumar.sakho@numerique.gouv.tg

Articles liés

19 juil 2017

Lomé, le 19 Juillet 2017 – Le ministre des Postes et de l’Economie Numérique a présidé l’atelier de restitution de l’étude portant sur le développement d’une stratégie en haut-débit et l’appui à son élaboration dans le cadre de la mise en place d’un schéma d’aménagement numérique du territoire national.

Top