• Accueil
  • Le Ministère recrute pour le projet d’identification nationale biométrique

Le Ministère recrute pour le projet d’identification nationale biométrique

Le Ministère recrute pour le projet d’identification nationale biométrique

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Le projet d’identification nationale biométrique dénommé « e-ID Togo » a pour objectif d’attribuer à toute personne physique de nationalité togolaise ou résident au Togo, un numéro d’identification unique (NIU) sur la base de ses données démographiques et biométriques. Ces données ainsi que les NIU permettront ainsi de mettre en place une base de données centrale, sécurisée et fiable qui servira de référence pour la vérification de l’identité des bénéficiaires de services publics, privés ou sociaux. Ce système qui s’inspire du modèle d’identification Aadhaar en Inde, permettra de donner à chaque Togolais ou résident au Togo, une preuve d’identité unique quels que soient son origine ou son lieu de résidence.

L’Etat togolais s’est fixé un ensemble d’objectifs stratégiques dont l’atteinte est en grande partie tributaire de la réussite du projet e-ID Togo. Parmi ces objectifs, nous citons :

  • L’identification universelle de tous les citoyens et résidents, sans limitations liées à l’âge, la langue parlée, le lieu de résidence, etc. ;
  • La modernisation des services de l’administration publique ;
  • L’amélioration de l’inclusion sociale, financière et économique ;
  • La mise en place des fondations d’un modèle économique tiré par l’innovation.

Le projet « e-ID Togo » bénéficie du soutien de la Banque Mondiale à travers le programme d’Identification unique pour l’intégration régionale et l’inclusion en Afrique de l’Ouest (traduction anglaise : West Africa Unique Identification for Regional Integration and Inclusion) dénommé WURI. Ce programme vise à fournir des justificatifs d’identification uniques reconnus par les gouvernements à tous les individus présents dans des pays participants au projet, indépendamment de leur nationalité, de leur statut juridique ou de leur lieu de résidence.

Les présents termes de référence sont élaborés pour le recrutement de :

  • un(e) Responsable Administratif(ve) et Financier(e)
  • un(e) Architecte technique
  • Un(e) Spécialiste en développement social

TERMES DE REFERENCES (TDR) POUR LE RECRUTEMENT D’UN(E) RESPONSABLE ADMINISTRATIF(VE) ET FINANCIER(E)

A. Responsabilité et Tâches

Sous la supervision du Coordonnateur du Projet, l’objectif général de la mission du/de la RAF consiste à planifier, contrôler et évaluer les activités du projet au plan de la gestion administrative, financière et comptable.
A ce titre elle/il travaille en étroite collaboration avec le comptable et tous les autres acteurs impliqués dans l’exécution du projet.

De façon spécifique, la/le RAF est appelé à :

–  Coordonner les travaux administratifs, financiers et comptables de l’ensemble du projet WURI Togo ;

–  Assimiler, mettre à jour et mettre en application du manuel de procédures administrative et financière du projet, en liaison avec le Comptable ;

–  Assurer la gestion administrative et financière des activités du projet ;

–  Assurer le suivi de l’exécution du budget ;

–  Coordonner et suivre les décaissements : responsable de l’établissement des demandes de décaissement et suivi des paiements ; suivi de la reconstitution des fonds de renouvellement ;

–  Préparer le rapport de suivi financier trimestriel ainsi que les états financiers annuels consolidés

–  Préparer les états financiers pour les audits annuels ;

–  Gérer les ressources financières, humaines et matérielles ;

–  Fournir les états financiers et budgétaires ;

–  Garantir l’exactitude et la régularité des opérations comptables dans le respect des normes reconnues en la matière ;

–  Assurer le reporting financier auprès des bailleurs ;

–  Suivre les tableaux de bord de gestion administrative et financière du projet.

–  S’assurer que les procédures financières sont en conformité avec les règles convenues dans l’accord de financement entre la Banque Mondiale et sont appliquées par l’unité de coordination du projet.

Plus particulièrement, la/le RAF aura la responsabilité des tâches suivantes :

–  Coordonner toute l’activité administrative, financière et comptable (finance, comptabilité, juridique et fiscal, système d’information et organisation) ;

–  Établir le plan de financement annuel (PTBA et budget de trésorerie) ;

–  Veiller au respect du calendrier d’établissement des budgets et des reporting ;

–  Programmer en collaboration avec les autres acteurs concernés, les dépenses de fonctionnement ;

–  Finaliser le budget annuel de fonctionnement ;

–  Garantir la bonne utilisation des fonds mis à la disposition du Projet ;

–  Contrôler toutes les pièces de dépenses avant tout règlement ;

–  Contrôler les pièces comptables pour s’assurer de leur fiabilité, de leur exactitude et de leur bonne imputation avant leur comptabilisation ;

–  Superviser le classement et l’archivage des pièces comptables ;

–  Faciliter le déroulement des missions d’évaluation et d’audit en mettant à leur disposition en temps opportun tous les documents ou informations nécessaires ;

–  Coordonner la tenue régulière et à temps des audits du Projet ;

–  Participer au recrutement des auditeurs externes et à la transmission du rapport annuel d’audit dans les délais ;

–  Préparer et organiser l’audit externe annuel et participer à la revue à mi-parcours ;

–  Cosigner les titres de paiement relatifs à la coordination du Projet ;

–  Superviser l’élaboration des tableaux de bord quotidien, hebdomadaire et mensuel de gestion administrative et financière du Projet ;

–  Assurer l’exécution du Plan de Passation des Marchés pour les activités relevant de sa responsabilité…

CLIQUEZ ICI POUR ACCEDER A L’INTEGRALITE DES TDR POUR LE RECRUTEMENT D’UN(E) RESPONSABLE ADMINISTRATIF(VE) ET FINANCIER(E)

TERMES DE REFERENCES (TDR) POUR LE RECRUTEMENT D’UN(E) ARCHITECTE TECHNIQUE

A. Responsabilité et Tâches

Sous la supervision du Coordonnateur du Projet, l’Architecte technique sera garant de la conception technique et fonctionnelle des plateformes développées dans le cadre du programme WURI au Togo.

Elle/Il devra, notamment :

– Préparer les architectures d’entreprise, d’application, de données, de technologie, d’infrastructure et d’intégration ;-  Analyser les systèmes logiciels existants ;

–  Analyser et formaliser les besoins exprimés en termes de matériels, logiciels, réseaux, etc. ;

–  Déterminer les meilleurs choix architecturaux et technologiques pour la mise en œuvre ;

–  Effectuer la conception détaillée de l’architecture logicielle, matérielle, réseau et de sécurité ;

–  Modéliser les structures de données adéquates ;

– Déterminer et modéliser les interactions systèmes ou applicatives nécessaires ;

–  S’assurer de l’intégrité du système et de la maintenance évolutive des logiciels ;

–  Maintenir une vue 360 du système et mettre en œuvre des améliorations continues dans l’architecture, la solution, les algorithmes et l’infrastructure pour contenir les coûts ;

–  Gérer les changements architecturaux et assurer une documentation précise et en temps opportun de tous les changements clés ;

–  Superviser les équipes de développement ;

–  Faire le suivi de la réalisation des travaux de développement…

CLIQUEZ ICI POUR ACCEDER A L’INTEGRALITE DES TDR POUR LE RECRUTEMENT D’UN(E) ARCHITECTE TECHNIQUE

TERMES DE REFERENCES (TDR) POUR LE RECRUTEMENT D’UN(E) SPECIALISTE EN DEVELOPPEMENT SOCIAL

A. Responsabilité et Tâches

Sous la supervision du Coordonnateur du Projet, la/le Spécialiste en Développement Social est responsable :

(i) de la prise en compte des aspects sociaux durant tout le cycle du projet en vue de la satisfaction des dispositions légales et réglementaires au plan national mais aussi des exigences de la Banque mondiale ;

(ii) du respect des engagements du projet sur le plan des sauvegardes environnementales et sociales comme détaillées dans le plan d’engagement environnemental et social (PEES), le plan de mobilisation des parties prenantes (PMPP), et les procédures de gestion de la main d’œuvre (PGMO) ;

(iii) de la réalisation de toutes les actions de promotion sur la sauvegarde sociale et de formation sur le mécanisme de gestion des plaintes, l’engagement citoyen et de groupes représentant les personnes vulnérables et le genre ;

(iv)de la supervision du dispositif de gestion des plaintes du projet.

De façon spécifique, elle/il aura la responsabilité des tâches suivantes :

– Assurer l’appropriation des documents de gestion sociale du projet y compris les aspects genres (PEES, PMPP, et PGMO, évaluations environnementales et sociales) ;

– Coordonner les actions du projet pour éviter les risques et impacts sociaux notamment :

a) l’exclusion potentielle des groupes vulnérables ou défavorisés dans l’accès à l’identifiant unique (NIU) et aux services connexes, augmentant ainsi leur marginalisation ; et
b) la violation potentielle de la confidentialité des données ou mauvaise utilisation des données ;

– Veiller à la prise en compte de l’aspect genre dans la mise en œuvre du projet, notamment pour assurer l’accès à l’enregistrement des femmes, leur accès aux services de base à travers les justificatifs de NIU, et la mitigation du risque de la violence basée sur le genre (VBG) dans les activités du projet ;

– Assurer la coordination et le suivi de la mise en œuvre des mesures prévues dans les documents de sauvegardes sociales ;

– Assurer l’intégration des aspects de sauvegarde sociale y compris l’aspect genre dans les activités du projet ;

– Assurer le renforcement des capacités du personnel du projet et des autres acteurs impliqués dans la mise en œuvre du projet sur la prise en compte des sauvegardes sociales ;

– Contribuer à l’élaboration des plans de travail et de budget annuels en définissant les besoins en études, formations et toute autre activité en matière de sauvegardes sociales et veiller à leur réalisation ;

– Être le point de contact du grand public pour le mécanisme de gestion des plaines, assurer un traitement efficace des plaintes, suivre la résolution des plaintes par les acteurs concernés, et en faire le rapport au coordonnateur ;

– Produire les rapports périodiques de suivi environnemental et social de l’exécution des activités du projet et assurer la traçabilité des activités de sauvegardes sociales ;

– Contribuer à toute autre activité relative aux aspects de sauvegardes sociales…

CLIQUEZ ICI POUR ACCEDER A L’INTEGRALITE DES TDR POUR LE RECRUTEMENT D’UN(E) SPECIALISTE EN DEVELOPPEMENT SOCIAL