Aller au contenu principal

Fonctionnement du Ministère

Le Ministère des Postes et de l’Economie Numérique est composé d’un cabinet ministériel et d’un secrétariat général qui assure le lien entre ses différentes directions ; de plus, il a sous sa tutelle plusieurs organismes et institutions.

 

La Direction générale de l’économie numérique est chargée notamment de :

 

  • assister le Ministre dans la mise en œuvre des politiques et stratégies de développement dans le domaine de l’économie numérique ;
  • proposer les orientations de la politique nationale de l’économie numérique ;
  • assurer la préparation et l’élaboration des plans, des programmes et des projets dans le domaine du numérique et veiller à leur cohérence ;
  • assurer le suivi de l’exécution et l’évaluation des politiques, des programmes et des projets dans le secteur du numérique ;
  • concevoir et  mettre en œuvre un système d’informations relatif aux activités du secteur de l’économie numérique ;
  • veiller au développement d’un écosystème favorisant l’éclosion d’acteurs dynamiques dans le secteur de l’économie numérique, notamment avec la promotion de projets de technopoles ;
  • promouvoir l’usage du numérique dans les autres secteurs d’activités en vue d’accélérer le développement économique et sociale du pays ;
  • élaborer les projets de textes législatifs et règlementaires relatifs au secteur de l’économie numérique ;
  • promouvoir le partenariat public privé dans le domaine de l’économie numérique ; et
  • assurer le rôle d’interlocuteur et de représentation nationale auprès des services compétents des organisations internationales en matière d’économie numérique.


La Direction de la promotion et de l’économie numérique est chargée notamment de :

  • élaborer la politique sectorielle relative à l’économie numérique et assurer le suivi de la mise en œuvre ;
  • préparer les plans, programmes et projets du secteur de l’économie numérique ;
  • assurer la vielle technologique et la coordination des activités de planification en matière d’économie numérique ;
  • veiller à la mise en œuvre des accords, conventions et traités internationaux concernant les communications électroniques auxquels le Togo est partie ;
  • promouvoir le partenariat et l’appui en matière de numérique aux autres Ministères ministères et structures étatiques ;
  • assurer le suivi de l’évolution du secteur et rendre compte aux autorités ;
  • assurer l’élaboration des projets de textes législatifs et règlementaires relatifs à l’économie numérique ;
  • animer la réflexion sur la politique de numérisation et faire le suivi de l’évolution du secteur numérique ; et
  • en relation avec l’ARCEP, concevoir, maintenir et enrichir un système d’informations sur l’économie numérique.

 
La Direction des infrastructures et de la tutelle est chargée notamment de :

 

  • coordonner la préparation des plans, programmes et projets en matière de développement des infrastructures dans le secteur de l’économie numérique ;
  • assurer le suivi de l’exécution des politiques, programmes et projets du secteur des télécommunications ;
  • gérer les activités relatives à la tutelle des institutions et organismes du secteur des technologies de l’information et de la communication rattachés au Ministère ministère ;
  • assurer le suivi et l’évaluation annuelle de la mise en œuvre des contrats de performances signés entre le Ministère ministère des Postes et de l’Economie Numérique et les structures sous tutelle technique ;
  • assurer en relation avec l’ARCEP, la gestion des licences et des autorisations ;
  • assurer le suivi des activités du point d’Echange Internet (IXP) et de la structure chargée de la gestion des noms de domaines ;
  • veiller à la sécurité des réseaux de télécommunication installés au Togo ;
  • coordonner l’élaboration de la stratégie d’aménagement numérique du territoire et assurer le suivi de sa mise en œuvre ;
  • assurer la veille technologique et la coordination des activités de planification en matière d’aménagement numérique du territoire ; et
  • planifier et assurer le suivi du développement de techno centres et technopoles.


La Direction des postes est chargée notamment de :

 

  • conseiller le Ministre sur les stratégies, démarches et actions à entreprendre en matière de postes ;
  • assurer l’élaboration des plans, programmes et projets du secteur postal ;
  • veiller au respect des principes du service public des postes ;
  • coordonner les études d’impact des programmes et projets identifiés dans le secteur des postes ;
  • organiser et gérer le flux d’informations postales ;
  • coordonner la mise en œuvre et le suivi-évaluation de la politique sectorielle des postes ;
  • gérer les activités relatives à la tutelle des institutions et organismes du secteur postal rattachés au ministère ;
  • suivre, en relation avec l’organe de régulation du secteur des postes, les activités des opérateurs de ce secteur ;
  • coordonner les activités d’élaboration et de mises à jour des textes législatifs et réglementaires ;
  • analyser les dossiers de demande d’autorisation d’installation et préparer les éléments d’appréciation avant signature ; et
  • assurer le rôle d’interlocuteur et de représentation nationale auprès des services compétents des organisations internationales en matière de postes.


Top