• Accueil
  • Discours du Ministre des Postes et de l’Economie Numérique à l’occasion de la cérémonie de lancement du wifi public a Kpalimé

Discours du Ministre des Postes et de l’Economie Numérique à l’occasion de la cérémonie de lancement du wifi public a Kpalimé

Discours du Ministre des Postes et de l’Economie Numérique à l’occasion de la cérémonie de lancement du wifi public a Kpalimé

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Madame la Présidente de la Délégation Spéciale de Kpalimé ;

 

Monsieur le Chef Canton d’Agomé Kpalimé ;

 

Monsieur le Préfet de Kloto ;

 

Monsieur le Directeur Général de l’Autorité de Réglementation des secteurs des Postes et des Télécommunications ;

 

Monsieur le Directeur Général de Togo Telecom ;

 

Monsieur le Directeur Général de Togo Cellulaire ;

Distingués invités ;

 

Mesdames et Messieurs ;

 

Il y a quelques semaines – le 15 Octobre 2016 – avait lieu à Lomé le Sommet Extraordinaire de l’Union africaine sur la sûreté et la sécurité maritime. L’enjeu était important : il s’agissait non seulement de faire adopter une Charte contraignante par près de 50 pays, mais aussi de réserver un bel accueil à nos milliers d’invités. Il fallait montrer à l’Afrique et au Monde que nous pouvions, nous savions, organiser un tel évènement.

 

Or, en 2016, l’organisation d’un sommet international exige d’être capable de fournir un internet haut débit à tous les participants. Dans ce monde hyper-connecté qui est le nôtre, il en va de la réussite et de la portée de ce type d’évènement. Fournir une connexion internet haut débit aux participants, c’est non seulement les satisfaire, mais c’est aussi s’assurer de la résonnance médiatique, sur les réseaux sociaux, du Premier Sommet de l’ère numérique au Togo.

 

C’est dans cette optique que nous avons travaillé, avec Togo Telecom au déploiement d’un Wi-Fi public dans Lomé. Grâce à l’impulsion donnée par le Sommet, un Internet Haut débit public est désormais disponible dans plusieurs sites de la capitale. Que ce soit au Palais des Congrès, Place de l’Indépendance, au Port ou bien encore à Deckon, vous pouvez vous connecter, avec votre propre terminal et bénéficier d’une excellente connexion.

 

Mais chers usagers, chers concitoyens, si cette réussite dans la capitale était formidable, elle n’était pas pour moi suffisante. Nous devions étendre ce dispositif à l’intérieur du pays. Nous devions faire en sorte que l’ensemble de la population togolaise bénéficie des efforts déployés pour la préparation du Sommet. C’est pourquoi j’ai demandé à Togo Telecom de dupliquer ce qui a été fait, à Lomé, mais aussi à Kpalimé, à Tsevie, à Atakpame, à Aneho, à Sokode, à Kara et à Dapaong. A terme, soyez convaincus que le projet prendra encore plus d’envergure, et sera étendu à d’autres localités.

 

Le Wi-Fi public répond à la volonté du gouvernement togolais de déployer de l’Internet haut débit sur l’ensemble du territoire national ; il nous rapproche de l’objectif qu’aucun citoyen ne soit à plus de 5 kilomètres d’un point d’accès Internet haut débit. Grâce à ce projet, chaque habitant de Kpalimé a désormais la garantie de pouvoir accéder à une connexion internet sans fil, sécurisée et de haut débit, à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit et ce quel que soit le terminal dont il dispose (ordinateur, téléphone, tablette).

 

Ces sites de Wi-Fi publics sont importants dans le combat que nous menons pour la démocratisation des Technologies de l’Information et des Télécommunications (TIC) et contre l’exclusion numérique au Togo. Il faut en effet bien comprendre que, installer un point d’accès internet, c’est permettre à des populations vulnérables d’accéder à une multitude de données et de services. Internet n’est rien d’autre qu’une bibliothèque digitale : qu’il s’agisse des domaines de la santé, de l’éducation ou bien encore de l’administration, vous y trouverez une source inépuisable d’information et d’enrichissement.

 

A cet égard, les sites de Wi-Fi public n’ont pas été choisis au hasard. Situés en centre-ville, proches des écoles, souvent face aux mairies ou sur les places publiques, ils sont centraux, accessibles et agréables. Nous souhaitons en faire de véritables lieux de vie, d’échange et de convivialité pour la population. Internet est une fenêtre sur le monde : espace sans frontières, il décloisonne, rapproche les populations et réduit les distances.

 

C’est dans cette optique que j’ai demandé à l’opérateur Togo Telecom que le coût de la connexion soit le plus bas possible. Toute la population (étudiants, actifs, retraités), toutes les classes sociales, doivent pouvoir avoir accès à internet.

 

C’est à vous qu’il revient désormais, chers concitoyens, de vous approprier cet outil. Parce que je veux que vous vous familiarisiez avec, j’ai demandé à Togo Telecom que vous puissiez gratuitement l’essayer pendant les deux prochaines semaines.

 

Laissez-moi enfin saluer le travail réalisé par le Groupe Togo Telecom. Dans un temps contraint, je sais que des efforts considérables ont été déployés. Outre le déploiement d’une connexion dotée de capacités massives, il fallait en effet acquérir de nouveaux équipements, les installer, les sécuriser, mais aussi former des techniciens et aménager des espaces publics adéquats. Qu’ils en soient remerciés.

 

Je vous remercie de votre aimable attention !