• Accueil
  • Nouvelle approche de gestion du domaine Internet national «.tg »

Nouvelle approche de gestion du domaine Internet national «.tg »

Nouvelle approche de gestion du domaine Internet national «.tg »

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

L’Autorité de Réglementation des secteurs de Postes et de Télécommunications (ART&P) a dans le cadre du renforcement des infrastructures et logiciels du système de noms de domaine Internet « .tg », procédé à une migration des serveurs primaires le 1er juin 2016.  
 
Explications de Monsieur Abayeh BOYODI, Directeur Général de l’ART&P.
 
 
L’Autorité de Réglementation des secteurs de Postes et de Télécommunications (ART&P) a lancé il y a quelques jours une migration des serveurs primaires. En quoi consiste concrètement l’opération ?
 
Il est à souligner que le «.tg» est l’identité du Togo sur l’internet comme le code « 228 » est l’identité du Togo dans le réseau téléphonique mondial.
L’opération a consisté à transférer la base de données de l’ancienne plateforme qui gèrait les noms de domaine en « .tg » vers une nouvelle plateforme mise en place par l’ART&P. Cette opération de migration s’est passée de façon transparente sans arrêt du fonctionnement des services de noms de domaines en « .tg » et n’a causé de problèmes sur les sites web et adresses Email utilisant des noms de domaine en « .tg ».
 
Depuis novembre 1997, C.A.F.E. Informatique & Télécommunications, premier fournisseur d’accès Internet (FAI) au Togo assurait la gestion du « .tg »et l’enregistrement des noms de domaine en «.tg».
 
Les noms de domaine Internet étant une ressource collective, ils doivent être gérés avec transparence et équité au mieux de  l’intérêt général et c’est pour cela que, conformément aux dispositions légales et réglementaires en vigueur (la loi N° 2012-018 du 17 décembre 2012 sur les Communications Electroniques, modifiée par la loi N° 2013-003 du 19 février 2013), l’ART&P a entrepris depuis 2012, le processus de changement de l’administrateur du domaine «.tg» en son Nom auprès des organismes internationaux spécialisés, à savoir Internet Corporation for Assigned Names and Numbers (ICANN) et sa branche technique Internet Assigned Numbers Authority (IANA). Ce processus n’a abouti qu’en février 2016.
 
Il faut souligner que le Sommet Mondial de la Société de l’Information (SMSI) tenu à Tunis en 2005 a recommandé que les Etats s’impliquent dans la gestion de leur nom de domaine de premier niveau. Les Actes additionnels de la CEDEAO de 2007 ont également recommandé aux Etats membres de s’impliquer dans la gestion des noms de domaine Internet nationaux. Le Togo par la loi ci-dessus référencée a confié la gestion du domaine « .tg » à l’ART&P qui peut gérer ou faire gérer par un tiers compétent le domaine Internet national «.tg».
 
La société C.A.F.E. Informatique & Télécommunications a été désignée par l’ART&P pour assurer la gestion technique du domine « .tg ».
 
 
Le dépôt de noms de domaines en (.tg) revient désormais à L’ART&P. Quelles en sont les implications pour les internautes togolais ?
 
La nouvelle approche de gestion type «3R », introduit un nouvel acteur, les Registrars, qui, en d’autres termes, sont des bureaux d’enregistrement et de commercialisation des noms de domaines en « .tg ». Désormais tout demandeur s’adressera au registrar de son choix pour l’enregistrement de son nom de domaine.
 
Pour les anciens utilisateurs de  noms de domaine en « .tg », ils choisiront un registrar de leur choix et le renouvellement de leurs contrats se fera selon la nouvelle grille tarifaire, plus avantageuse que l’ancienne.  Le processus jusqu’à l’activation d’un nom de domaine sera bouclé dans les 24 heures suivant le paiement. Tout est donc mis en place pour démocratiser le «.tg», le faire adopter par un grand nombre d’internautes, d’administrations, de sociétés togolaises.
 
 
Quels sont les avantages pour notre pays de voir multiplier les noms de domaines de sites web en (.tg) ?
 
Il s’agit avant tout de promouvoir la marque Togo à l’international, dans le domaine internet., la multiplication des adresses en «.tg» permettra à notre pays de s’offrir une visibilité sur la toile. C’est d’ailleurs pour cela que l’Etat subventionne l’achat des noms de domaines en .tg qui est désormais plafonné à un montant maximal de 10 000 TTC par nom de domaine «.tg» pour une année.