Aller au contenu principal

Après Lomé, la ville de Kpalimé est dotée de Wi-Fi public

Publié le : 04 nov 2016
madame_cina_lawson_ministre_des_postes_et_de_leconomie_numerique_un_peu_avant_la_coupure_du_ruban._2

Le projet de Wi-Fi public s’inscrit dans les démarches pour l’aboutissement de l’objectif qu’aucun citoyen ne soit à plus de 5 kilomètres d’un point d’accès Internet haut débit.

Après le Sommet de Lomé dont l’un des acquis pour la ville, demeure une meilleure connectivité Internet, la ville de Kpalimé vient d’être dotée d’un Wi-Fi public. Installé par Togo Telecom, le dispositif été lancé mercredi dernier par le Ministère des Postes et de l’Economie Numérique, Madame Cina Lawson.

En effet « grâce à l’impulsion donnée par le Sommet, un Internet Haut débit public est désormais disponible dans plusieurs sites de la capitale. Que ce soit au Palais des Congrès, la Place de l’Indépendance, au Port ou bien encore à Deckon, vous pouvez vous connecter, avec votre propre terminal et bénéficier d’une excellente connexion » a affirmé Madame le Ministre Cina Lawson dans son discours de lancement du Wi-Fi public à Kpalimé.
 
 
madame_cina_lawson_ministre_des_postes_et_de_leconomie_numerique_un_peu_avant_la_coupure_du_ruban._2
Madame Cina Lawson, Ministre des Postes et de l’Economie Numérique un peu avant la coupure du ruban

 

Faire encore plus et au-delà. L’objectif du Ministère de Postes et de l’Economie Numérique c’est de couvrir en dehors de Lomé sept (7) villes du Togo dans un premier temps avec le projet Wi-Fi public. « Chers usagers, chers concitoyens, si cette réussite dans la capitale était formidable, elle n’était pas pour moi suffisante » a confié le Ministre des Postes et de l'Economie Numérique, avant de poursuivre : «  nous devions étendre ce dispositif à l’intérieur du pays. Nous devions faire en sorte que l’ensemble de la population togolaise bénéficie des efforts déployés pour la préparation du Sommet. C’est pourquoi j’ai demandé que ce qui a été fait à Lomé, soit aussi dupliqué à Kpalimé, à Tsevie, à Atakpame, à Aneho, à Sokode, à Kara et à Dapaong. A terme, soyez convaincus que le projet prendra encore plus d’envergure, et sera étendu à d’autres localités. »

 

Madame Cina Lawson, Ministre des Postes et de l’Economie Numérique coupant le ruban lors du lancement du Wi-Fi public à Kpalimé
Madame Cina Lawson, Ministre des Postes et de l’Economie Numérique coupant le ruban lors du lancement du Wi-Fi public à Kpalimé

 

Il va sans dire que le Wi-Fi public répond à la volonté du gouvernement togolais de déployer de l’Internet haut débit sur l’ensemble du territoire national. Il s’inscrit dans les démarches pour l’aboutissement de l’objectif qu’aucun citoyen ne soit à plus de 5 kilomètres d’un point d’accès Internet haut débit. Grâce à ce projet, chaque habitant de la ville Kpalimé a désormais la garantie de pouvoir accéder à une connexion Internet sans fil, sécurisée et de haut débit, à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit et ce quel que soit le terminal dont il dispose (ordinateur, téléphone, tablette).

 

Les sites de Wi-Fi public sont importants dans le combat que mène le Ministère des Postes et de l’Economie Numérique pour la démocratisation des Technologies de l’Information et des Télécommunications (TIC) et contre l’exclusion numérique au Togo. « Il faut en effet bien comprendre que, installer un point d’accès internet, c’est permettre à des populations vulnérables d’accéder à une multitude de données et de services. Internet n’est rien d’autre qu’une bibliothèque digitale : qu’il s’agisse des domaines de la santé, de l’éducation ou bien encore de l’administration, vous y trouverez une source inépuisable d’information et d’enrichissement. »
 
Le Ministère des Postes et de l’Economie Numérique y mettra encore et d’avantage la main pour que le projet du Wi-Fi public continue d’être une réussite totale. Mais les populations devraient également y mettre les leurs en prenant soin de cet acquis.
Top