Aller au contenu principal
Ministère des Postes et de l'Economie Numérique

Sommet de Lomé : retour sur la réussite du premier sommet de l’ère numérique au Togo

Publié le : 27 oct 2016
Sommet de Lomé

Tous les acteurs soulignent combien le Sommet de Lomé a constitué une opportunité pour le développement de l’Internet au Togo

 

Alors que le Sommet Extraordinaire de l’Union Africaine sur la sûreté et la sécurité maritime se termine, le Ministère des Postes et de l’Economie Numérique (MPEN) a souhaité mettre en lumière la qualité de la connexion internet offerte par les opérateurs aux participants. Dans un monde où Internet est devenu un bien de première nécessité, le Togo a en effet démontré son aptitude à satisfaire aux exigences et aux besoins du premier sommet de l’ère numérique à Lomé. Nul doute que cette réussite est le fruit d’une formidable mobilisation de la part de tous les acteurs concernés.
 

Compte tenu de la portée de cet évènement international, le défi était considérable. En effet, afin de répondre aux exigences du Cahier des Charges de l’Union Africaine, et d’être capable de satisfaire les milliers de participants présents simultanément sur les lieux du Sommet, des capacités internet massives étaient nécessaires. A cet égard, pour que la connexion offerte soit rapide et constante, une mobilisation exceptionnelle était nécessaire.
 

Conscient de cette exigence, un cadre de coordination entre les différents acteurs concernés a été mis en place de longue date. Depuis plus d’un an, une Commission « organisation matérielle et logistique » se réunit sous la houlette de la Présidence de la République et du MPEN. Regroupant notamment l’Etat, les opérateurs de téléphonie fixe (Togo Telecom) et mobile (Togo Cellulaire et Moov) ainsi que la Compagnie Energie Electrique du Togo (CEET), la Commission a veillé à ce que chaque acteur travaille de concert.
 
 
travaux_de_cablage_en_preparation_du_sommet._source_togo_telecom
Travaux de câblage en préparation du Sommet. Source : Togo Telecom

 


A cet égard, la première décision a consisté en le déploiement d’une boucle de fibre optique. D’une capacité de 10 gigabits et d’une longueur cumulée de 67 kilomètres, elle relie les trois sites du Sommet (Palais des Congrès, Centre des Conférences et Hôtel Radisson Blu). Fonctionnant de façon autonome, elle a garanti aux participants un internet fixe continu et de très haut débit.


De plus, fortement mobilisés pour répondre à cette demande exceptionnelle, chacun des opérateurs de téléphonie a fortement participé à la réussite du Sommet. Outre des visites de contrôle organisées sur les sites du Sommet ainsi que dans plus de cinquante hôtels de Lomé, le groupe Togo Telecom et Moov ont tous deux mis en place des équipes et du matériel dédiés spécifiquement au Sommet. Ainsi, par exemple, alors que le premier installait des bornes Wi-Fi public dans la ville, le second mettait en place un « shelter » à proximité du site du Sommet.


Pendant toute la durée du Sommet, des équipes de supervision et d’intervention ont été mobilisées par les opérateurs. Disponibles 24 heures sur 24, elles ont assuré un suivi en temps réel de la couverture téléphone et internet. Des « reporting » quotidiens portant sur des indicateurs chiffrés qualitatifs et quantitatifs ont ainsi été effectués par les équipes techniques pendant toute la durée du Sommet

 

 

De son côté, le MPEN a étroitement associé ses équipes à la préparation du Sommet. En particulier, le projet E-Gouvernement – qui vise à doter les administrations togolaises d’une connexion haut débit - a contribué à la sécurisation de la connexion internet fixe. En déployant son réseau en redondance à celui de Togo Telecom sur les espaces d’activité du Sommet (Hôtels, Centre de conférence, Palais des Congrès), E-Gouv a en effet permis que le trafic internet puisse être basculé sur ses propres capacités en cas de perturbation, jouant ainsi le rôle décisif de réseau alternatif.

 

 

shelter_mobile_installe_par_moov_pour_le_sommet
Shelter mobile installé par Moov pour le Sommet. Source : Moov
Top